Petite recension amusée de certaines innovations françaises (qui n’auraient sans doute pas survécu à notre actuel principe de précaution)

machine_OAI

1680 : Cocotte-minute, Denis Papin

1689 : Pompe centrifuge, Denis Papin

1775 : Eau de Javel, Claude Louis Berthollet

1783 : Bateau à vapeur, Claude Fr. Jouffroy d’Abbans

1783 : Aérostat, Joseph et Étienne de Montgolfier

1791 : Synthèse de la soude à partir de sel marin, (procédé Leblanc), Nicolas Leblanc

1795 : Poudre à canon au chlorate de potassium, Claude-Louis Berthollet

1800 : Cafetière à percolation, Jean Baptiste de Belloy

1806 : Morphine, Armand Seguin, Bernard Courtois, Charles Derosne

1810 : Conserves alimentaires, Nicolas Appert

1815 : Acide cyanhydrique, Louis Joseph Gay-Lussac

1817 : Chaux hydraulique, Louis Vicat

1817 : Alambic à distillation continue, Charles Derosne

1820 : Télégraphe électrique, Ampère

1820 : Quinine, Joseph Bienaimé Caventou et Joseph Pelletier

1831 : Allumettes phosphoriques à friction, Charles Sauria

1838 : Acide nitrique par oxydation de l’ammoniac, Frédéric Kuhlmann

1841 : Acide picrique par phénol, Auguste Laurent

1853 : Aspirine, Gerhardt

1854 : Production industrielle de l’aluminium, Henri Sainte-Claire Deville

1855 : Machine à vapeur à surchauffeur, Gustave-Adolphe Hirn

1859 : Batterie rechargeable (Accumulateur au plomb), Gaston Planté

1859 : Réfrigérateur à absorption de gaz, Ferdinand Carré

1859 : Moteur à explosion, Étienne Lenoir

1860 : Accumulateur électrique, Planté

1865 : Pasteurisation, Louis Pasteur

1865 : Acétate de cellulose, Paul Schützenberger

1866 : Extincteur chimique, F Carlier

1868 : Pile sèche Georges, Leclanché

1877 : Liquéfaction de l’oxygène, Louis Paul Cailletet

1881 : Bouillie bordelaise, Ulysse Gayon, Alexis Millardet

1881 : Fosse septique, Jean-Louis Mouras, Abbé Moigno

1884 : Poudre blanche (sans fumée), Paul Vieille

1884 : Parfum à éléments de synthèse, Paul Parquet, Houbigant 

1884 : Transformateur électrique, Lucien Gaulard

1885 : Carburateur à niveau constant, Fernand Forest

1886 : Production d’aluminium par électrolyse, Paul Héroult

1887 : Four à arc électrique industriel, Paul Héroult

1888 : Sérothérapie (utilisation de sérum en médecine), Charles Richet

1896 : Sérum anticholérique, Emile Roux

1896 : Radioactivité, Henri Becquerel

1898 : Radium, Pierre et Marie Curie

1900 : Thermomètre à éther de pétrole, Arsène d’Arsonval

1902 : Moteur V8, Clément Ader

1903 : Turbine à gaz à explosion, Armengaud

1903 : Soudage oxyacétylénique, Fouch, Picard

1906 : Lyophilisation, Arsène d’Arsonval, F Bordas

1907 : Teinture de synthèse pour cheveux, Eugène Schueller

1911 : Tube au néon, Georges Claude

1913 : Stato-réacteur, René Lorin

1934 : Radioactivité artificielle, Irène et Frédéric Joliot-Curie

1936 : Crème solaire, Eugène Schueller, L’Oréal

1939 : Gramicidine, Antibiotique, René Dubos

1948 : Aérosol J. Estignard

1978 : Insecticide decis, Roussel-Uclaf

1979 : Culture in vivo de lymphocytes T équipe de l’hôpital Saint-Louis (Paris)

etc.

Petite recension amusée de certaines innovations françaises (qui n’auraient sans doute pas survécu à notre actuel principe de précaution)
Mot clé :        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Refonder le principe de précaution